Deprecated: Methods with the same name as their class will not be constructors in a future version of PHP; plgSystemNicePayPalBtn has a deprecated constructor in /var/www/vhosts/expertconfiance.com/httpdocs/plugins/system/nicepaypalbtn/nicepaypalbtn.php on line 35
Ma prison de peurs
user_mobilelogo

Déja paru : Confiance en soi

 

Voici la suite de mon premier article appelé : Que ferais-tu si tu n'avais pas peur?. J’ai encore quelques petites choses à vous partager par rapport à ce thème.


La dernière fois que nous nous sommes parlées dans l’article Que ferais-tu si tu n'avais pas peur?, je vous avais laissé quelques suggestions à mettre en pratique par rapport à nos peurs. 

  En avez-vous essayé?

  Si oui, quels résultats avez-vous obtenus?

  Qu’est-ce que vous avez remarqué de nouveau dans votre vie?



Ma prison de peurs

     

Pourquoi avoir choisi ce titre pour mon article?


Si vous êtes comme moi lorsque vous êtes confronté à une peur, vous bloquez sur place parce que vous ne savez  pas ce qui se trouve de l’autre côté de cette peur qui peut paraître un monstre énorme.


Plus question d’avancer. 


Peut-être même que vous vous dites :

« Tant que ne pas savoir si je vais réussir, vaut mieux rester dans mes pantoufles confortables ».


D’autres personnes se diront : « Et si j’échouais? Pourquoi mettre tant d’efforts dans quelque chose qui peut échouer ? ».


D’autres personnes encore penseront peut-être : « Moi? Faire quelque chose de nouveau? Ça non !  Les autres pourraient rire de moi ou me juger amèrement. Pas question d’être blessée ».


Tous ces comportements gardent la personne bien au chaud dans sa zone de confort; cet endroit que l’on connaît par cœur et qui est sécurisant pour nous puisqu’aucune surprise n’arrive dans ce lieu. C’est un environnement contrôlé.


Pourtant, certaines personnes sont malheureuses dans cette zone de confort. Elles y restent, dans le cas de cet article, par peur de l’inconnu.


Voilà pourquoi j’appelle cet article  Ma prison de peurs.



Les 5 regrets des personnes en fin de vie

Est-ce que vous vous êtes déjà retrouvé dans une situation dans laquelle vous saviez exactement ce que vous deviez faire et comment le faire, mais par peur de l’inconnu et paralysée par elle, vous avez cherché des excuses pour remettre à plus tard, un plus tard qui ne viendra jamais finalement pour se terminer en regrets « J’aurais dû » « Je m’en veux ».


Vous savez, ce goût amer du regret et de la déception?


En 2013, une infirmière australienne du nom de Bronnie Ware a écrit un livre portant sur les regrets que les personnes avaient en fin de vie.


Dans son ouvrage, elle a mis en lumière le fait que ce que les gens regrettent le plus rendu au bout de leur parcours de vie c’est ce qu’ils n’ont pas fait « A la fin, on ne regrette que les chances que nous n’avons pas prises ».


Et vous, voulez-vous regarder l’histoire de votre vie et vous dire :

« Zut ! J’aurais aimé faire ça, ça et ça, mais j’avais trop peur et je n’ai pas avancé »

ou au contraire, vous dire que votre vie a été à l’image de ce que vous avez toujours voulu et que tout s’est produit comme vous le souhaitiez?


Je suis certaine que nous choisissons tous la deuxième réponse. Personne ne souhaite mourir avec le sentiment de ne pas avoir accompli exactement ce qu’elle souhaitait profondément !


Alors, pourquoi ne pas se donner la permission de faire le point où nous en sommes présentement dans nos vies?


Pour ce faire, je te propose un exercice amusant et ludique, mais oh combien révélateur : « Ma liste des 100 rêves ».

 

Ma liste de rêves


Maintenant que votre choix est fait de tout faire ce que vous pouvez pour arriver à la fin de votre vie sans aucun regret, il est temps de se mettre au travail.


Éh oui, c’est dans l’action qu’on dépasse nos peurs.


Donc aujourd’hui, je vous lance le défi d’écrire 100 rêves, qu’ils soient farfelus ou réalistes.


C’est en écrivant tout ce qui nous passe par la tête qu’on initie un mouvement d’action et que nos idées prennent forme.  


C’est pour cette raison que certaines d’entre elles se réaliseront, peut-être même dans un futur proche.

 

Conseil

Ne laissez pas parler votre tête qui va constamment essayer de vous mettre des bâtons dans les roues;

« N’écrivez pas ce rêve, c’est impossible qu’il se réalise »,

« Ben voyons, c’est du pelletage de nuage ».


Laissez monter ce qui vient.


Vous vous rendrez compte qu’au départ, les 20 premiers rêves viennent aisément.


Par contre, plus vous avancez et plus les réponses viendront avec lenteur.  C’est normal.


Continuez à écrire les réponses qui se présentent à vous; vous verrez, plusieurs proviennent des rêves d’enfants que nous avions tout petits. 


Vous retrouverez vos folies de jeunesse, voss rêves de grandeur, ceux que vous aviez avant qu’on ne vous dise que c’est impossible pour une raison ou une autre.



Conclusion


Cet exercice ne se fait pas en quelques minutes. 


Réservez-vous quelques heures.


Vous pouvez vous créer une petite ambiance pour faire l’exercice. 


Par exemple, allumer une petite bougie, mettre de la musique douce qui est propice à te faire rêver, faire brûler de l’encens, etc. Tout est bon pour te créer un jardin secret.


Vous verrez, cet exercice loufoque en apparence vous apprendra plusieurs choses par rapport à vous-mêmes. 


Vous pourrez être vraiment surpris des résultats.


Il serait très intéressant de conserver cette liste dans un endroit en sécurité.  


À la fin de l’année, reprends ta feuille et regardez tous les rêves qui se sont réalisés au cours de l’année.  


Bon travail de découverte de vous-même.



À votre confiance !

NancySimard, la fondatrice d'Expert Confiance

Si vous souhaitez poursuivre votre route avec moi, vous pouvez me retrouver sur:

Site web

Facebook 

LinkedIn 

Instagram

Chaine Youtube

Image Alt

infolettre

Inscription infolettre

View more
Image Alt

NancySimard

Qui est Nancy

View more
Image Alt

NosProduits

Liste de nos produits

View more