Deprecated: Methods with the same name as their class will not be constructors in a future version of PHP; plgSystemNicePayPalBtn has a deprecated constructor in /var/www/vhosts/expertconfiance.com/httpdocs/plugins/system/nicepaypalbtn/nicepaypalbtn.php on line 35
Estime de soi
user_mobilelogo

Bienvenue dans la section : Estime de soi

Ici, vous trouverez des articles portant sur la valeur que l’on s’accorde personnellement, l’amour qu’on se donne au quotidien, la reconnaissance qu’on se permet à soi-même et bien plus encore.  cette section est un bijou pour se solidifier en tant qu’être humain. En plus des articles, vous trouverez : des trucs, des astuces, des conseils simples, pratiques et faciles à mettre en place ainsi que des exercices et autres surprises de mon cru. Bonne lecture et surtout: À votre confiance !

Venez découvrir les trésors qui se cachent en vous depuis toujours et sachez aller les cueillir pour enfin être la personne que vous désirez être à vos yeux

 

bas de page

 

 

 

 

La culture Nord-Américaine nous envoie constamment des messages publicitaires nous vantant le tout nouveau produit disponible.

Et nous courons nous procurer ce superbe produit révolutionnaire en nous disant : « Il me faut absolument ce produit ! ».

  Avez-vous déjà vécu une situation semblable? 

 Vous reconnaissez-vous dans ce cas? Si oui, après vous êtes procuré le produit désiré, avez-vous ressenti un sentiment de vide, de déception, de manque?

  Connaissez-vous des personnes qui, en apparence, semblent tout avoir : argent, amis, profession enviable et biens personnels en quantité suffisante, mais qui sont pourtant tendus, malheureuses et angoissées?

À l’opposé, connaissez-vous des gens qui ont peu et qui pourtant sont heureuses et épanouies?

Ce sentiment de « Pas assez »

Si oui, cela s’explique par le sentiment de « Ne pas avoir assez ». 

Évoluant dans une société de consommation et même de surconsommation dans laquelle les médias, les publicités, les revues, la télévision, les amis et la famille nous poussent à avoir et à vouloir toujours plus, on passe d’un nouveau bien à un autre à une vitesse parfois étourdissante.

Pourquoi agissons-nous ainsi?

L’être humain est un être fondamentalement curieux, sociable et qui aime savoir ce que les autres ont pour ensuite se comparer.

La comparaison crée donc ce sentiment de manque et de vide de ne pas avoir assez.

Ce comportement pousse l'être humain dans deux réactions possibles:

Deux choix possible

Nous avons donc deux possibilités : soit nous continuons à nous comparer aux autres à savoir si nous avons assez d’argent, assez d’amis, assez de biens personnels, un assez bon travail, etc

ou

Soit on laisse notre envie d’avoir toujours plus de côté pour mettre en lumière ce que nous avons déjà en reconnaissant pleinement nos ressources et nos acquis par la gratitude.

Si on choisit de toujours vouloir plus, on tombera encore et encore dans la spirale du manque, de la déception, du vide, des frustrations, de la colère et de la honte. Ce chemin ne nous mène pas au bonheur ni au bien-être.

Par contre, si on choisit plutôt d’éclairer ce que nous avons, de les mettre de l’avant, on se rend compte que nous sommes bien plus riches que nous le pensions. 

Par exemple, si nous avons un logis, nous avons un lieu où nous abriter des intempéries, notre jardin secret. 

Si nous avons la santé, nous pouvons faire n’importe quelle activité sans nous soucier si notre corps suivra; il suivra et plus qu’on ne peut le croire !

Si nous avons des enfants, nous avons le privilège de pouvoir grandir et évoluer à travers eux pour devenir une meilleure personne et ainsi vivre de grandes joies qui vont au-delà des mots.  Vous voyez?

Exercice à faire

Faites l’exercice de mettre par écrit toutes les choses pour lesquelles vous avez de la reconnaissance en vous posant la question suivante:

  Pour quoi suis-je reconnaissant? 

   Pour quoi puis-je éprouver de la gratitude dans ma vie maintenant? »

  • Merci pour ma maison, j’ai un endroit où vivre.
  • Merci pour mes amis, je peux me confier à des personnes en qui j’ai totalement confiance.
  • Merci pour mes vêtements, je n’ai pas froid dehors.

Cet exercice ne prend que quelques minutes et nous entraîne dans un état positif et agréable instantanément. De plus, celui-ci peut se pratiquer partout : au lit, en se rasant ou en se maquillant, sous la douche, en faisant de l’exercice physique, dans l’autobus ou la voiture, etc.

Pourquoi pratiquer la gratitude?

Cette méthode qui rapidement devient un mode de vie intégré, diminue le stress et l’anxiété de la personne ce qui la place dans un état de bien-être et de calme apaisant.

De plus, la gratitude nous offre la possibilité de nous attarder sur ce que nous avons reçu déjà et d’apprécier ce que nous avons au lieu de rêver de plus, plus, plus.

C’est le moment idéal de se remplir de tout ce que nous aimons dans la vie.

Dans le fond, c’est une douche de bien-être et de joies variées !! 

En d’autres mots, la gratitude c’est de s’arrêter à ce qui fait du sens dans notre vie, ce qui nous booste et nous donne le goût d’avancer toujours plus loin et de donner aux autres aussi.

Je vous invite à aller visiter cette vidéo Youtube (en anglais) qui résume à merveille ce qu’est la gratitude : 

À votre confiance,

Nancy Simard, la fondatrice d'Expert Confiance

Où me retrouver?

Site web

Facebook

LinkedIn

Instagram

Chaine Youtube

 

Dans notre société actuelle, on nous enseigne tôt que dans une situation conflictuelle, il faut absolument trouver un coupable.  Sur qui doit-on mettre la faute?  Qui doit-on accuser?

À qui la faute?

Prenons l’exemple du parent qui découvre une pièce toute à l’envers avec quelques objets brisés sur le sol.  Automatiquement, il se retourne vers ses enfants et il demande : « Qui a fait cela? ».  Il questionne jusqu’à ce qu’il trouve la personne fautive.  Le parent donne finalement une punition et tout le monde semble satisfait; la situation est réglée.  Croyez-vous?

Un autre exemple est la société qui cherche le coupable d’un meurtre.  Combien de fois avons-nous, dans le passé, cru trouver le coupable, l’accuser du cet acte ignoble et le condamner à mort pour se rendre compte plus tard qu’il n’y était pour rien?

Combien d’exemple de ce genre voyons-nous chaque jour autour de nous?

Pourquoi mettre la faute sur l’autre?

Cet agissement est le fait de vouloir à tout prix remettre la faute sur une autre personne que soi pour, consciemment ou inconsciemment, pour se décharger de notre responsabilité par rapport à la situation vécue. 

En faisant cela, nous déplaçons la responsabilité à l’extérieur de nous comme pour nous débarrasser des conséquences – positives ou négatives – qui en résulteraient.

Si tel est votre cas, peut-être ressentez-vous que « ça sonne faux » en vous », comme un sentiment d’inconfort, un mensonge que l’on se fait à soi-même. Qu’est-ce que vous en tirez? De la honte peut-être, une possible culpabilité, de la tristesse, etc.

Comment y remédier?

La toute première chose à faire est de prendre conscience de la situation, c’est-à-dire de voir qu’on est en train de chercher un autre coupable que soi. 

Entendons-nous bien, le but n’est pas de se taper sur la tête à coups de grands « C’est de ma faut, je suis la pire personne de ce monde ». C’est seulement de se dire : « J’ai quelque chose à voir dans cet événement ». C’est de constater en toute humilité, les faits, sans plus.

La deuxième chose à faire est de se dire : « Qu’est-ce que je peux faire pour améliorer la situation? » et si ce n’est pas possible de changer les choses, plutôt se dire : « Qu’est-ce que je peux faire de mieux si la situation se présente à nouveau? ». 

Je vous présente cette citation maintenant :  

Arrêtons de se dire :

  • Je ne peux rien changer, je n’ai pas le contrôle.
  • Je n’ai aucun pouvoir sur la situation.
  • C’est la faute de l’autre, un point c’est tout.
  • Je me sens démuni face à la situation.
  • Tant pis, c’est comme ça.

Il y a toujours des éléments sur lesquels nous avons le plein contrôle et c’est là-dessus que nous pouvons agir.

Le secret ici c’est d’agir au lieu d’attendre que d’autres s’en chargent.

EXERCICE PRATIQUE 

Sur quoi j’ai du contrôle dans ma vie?  

Notez tous les éléments sur lesquels vous avez du contrôle.  

Tout compte, du petit geste simple au geste grandiose et impactant.

À votre confiance,

Nancy Simard, la fondatrice d'Expert Confiance

Où me retrouver?

Site web

Facebook

LinkedIn

Instagram

Chaine Youtube

Image Alt

infolettre

Inscription infolettre

View more
Image Alt

NancySimard

Qui est Nancy

View more
Image Alt

NosProduits

Liste de nos produits

View more